Que faire lorsque l'on souhaite adopter un chiot ?

Adopter un chiot ou un chien, comment bien se préparer ?

L’adoption d’un chiot ou d’un chien est un acte réfléchi qui nécessite de prendre en compte une multitude de facteurs. C’est pourquoi il est important de se poser les bonnes questions. Est-ce que le chiot que je vais adopter me correspond ? Suis-je prêt à m’engager sur le long terme ? Est-ce que mes finances me le permettent ? Aurais-je assez de temps à passer avec mon chien ? Que ferais-je de mon chien pendant les vacances ? etc.

A travers de cet article, vous trouverez différents conseils et étapes pour bien préparer l’arrivée de votre nouvelle boule de poil à quatre pattes.

Les préparatifs avant l’adoption de votre chiot

Avant l’arrivée de votre chiot, il est important de préparer le terrain afin qu’il puisse s’intégrer plus facilement dans son nouveau foyer. De cette manière vous pourrez faciliter « l’insertion » au sein de sa nouvelle maison pour le rendre plus à l’aise et heureux dans cet environnement qu’il ne connaît pas.

Les objets obligatoires avant l’arrivée du chien :

Le bol d’eau et les croquettes

Il faut savoir qu’un chiot, de par sa jeunesse et sa fougue, va avoir tendance à faire quelques bêtises. Pour limiter la casse, il est préférable d’opter pour des bols d’eau et d’alimentation en inox ou en céramique avec un fond lesté. En choisissant ces matières, vous aurez moins de chance de les retrouver déchiquetés. Oui, un chiot a besoin de faire ses dents, et tout ce qui peut lui tomber sous la mâchoire est un bon outil pour les faire. Sachez, en plus, que les marques laissées par votre chien dans ces gamelles peuvent être des nids à bactéries. Et en optant pour des gamelles dans ce type de matériaux (inox, céramique), vous limiterez les risques de voir les bols renversés par accident.

Des objets à mâcher

Comme dit précédemment, le chiot a besoin de faire ses dents. C’est pourquoi il aura une tendance à mastiquer tout ce qui lui tombera sous les crocs. En étant prévoyant et éviter de voir vos meubles, canapés, pantoufles, etc. finir dans un état incertain, choisissez quelques jouets à mâcher pour votre chiot.

Pour bien choisir le jouet de son toutou, il suffit de prendre quelques précautions. Faites attention à ce que le jouet ne soit pas toxique pour lui, qui soit résistant et durable (car votre chien va lui en faire voir de toutes les couleurs), qu’il soit aussi un peu volumineux pour éviter les risques d’étouffement ou d’étranglement.

Des jouets adaptés au chiot

Les marques pour chien ne manquent pas d’imagination pour concevoir des jouets pour vos chiots. Il peut donc vous arriver de vite être dépassé par tous ces jeux. Faites votre choix dans les grandes familles de jouets comme les balles, les frisbees, les tugs (ou jouets à tirer), les rapportables, les jouets à mâcher, etc.

Fabriquer sa propre laisse tug, Une double utilité pour votre chiot.

Fabriquer sa propre laisse tug. Une double utilité pour votre chiot lorsque vous le promenez.

Généralement, tous sont conçus pour le bien-être du chien. Après, votre choix se fera en fonction de la race de votre chiot, de son comportement et de l’éducation que vous souhaitez lui inculquer. Mais le jouet reste principalement pour l’amusement et l’occupation de votre animal de compagnie.

Le kit de brossage, indispensable !

Et oui, lorsque l’on adopte un chiot, il faut aussi prévoir le kit de brossage. Sachez que le brossage n’a pas que pour objectif de lui démêler le poil et le rendre plus soyeux. Le brossage est aussi une expérience pour le chien qui lui rappelle des moments avec sa mère (le toilettage). Il est préférable de prévoir une séance de brossage par jour.

Comment bien choisir le kit de brossage pour son chien ? Et bien tout dépendra du pelage de votre animal à quatre pattes. Pour cela, demandez conseils aux vendeurs de la boutique, à votre vétérinaire ou encore à l’éleveur ou l’association chez qui vous avez adopté le chiot.

La barrière

Parce qu’il est nécessaire, lorsque votre chiot arrivera dans votre maison ou appartement, de bien définir ses espaces de vie, une barrière permettra de réglementer tout cela. Parce qu’un chiot est de nature, curieux, il aura une tendance à vouloir découvrir vos escaliers, votre balcon, votre chambre, etc. En délimitant son territoire, vous supervisez indirectement sans avoir besoin d’être derrière lui constamment.

La caisse de transport

La caisse de transport est l’objet indispensable, avant l’adoption du chiot, pour préparer vos différents voyages (chez le vétérinaires, les vacances, les trajets en voiture, etc.). C’est pourquoi il est important de prévoir une caisse de transport adaptée à la morphologie et à la race de votre chien afin qu’il puisse avoir un habitat confortable. Et si vous êtes curieux, vous pourrez peut-être trouver la caisse de transport design qui se mariera parfaitement avec votre décoration d’intérieur et que vous pourrez ainsi laisser comme couchage pour votre toutou. De cette manière vous pourrez faciliter la prise de routine de votre animal de compagnie et lui créer un espace sûr et rassurant.

Le collier et la laisse

Chose très importante à savoir, il ne faut absolument pas sortir votre chiot tant que celui-ci n’a pas reçu tous ses vaccins. En prenant en compte ce constat, c’est le moment idéal pour vous d’habituer votre chiot à son collier et sa laisse.

Il existe aujourd’hui, comme pour les jouets, une multitude de colliers et de laisses, de différentes matières. Il est recommandé d’opter pour des colliers ajustables en nylon ou en cuir, car ils vont vivre tout au long de la vie de votre animal de compagnie.

Le réglage du collier se fait de la manière suivante : ajustez-le afin que vous puissiez passer deux doigts facilement entre le collier le coup du chiot. Faites un checking régulier pour éviter les risques d’étranglements. C’est comme ça que vous constaterez que votre chiot grandit à une vitesse folle. Pensez aussi à la médaille !

Comment organiser l’arrivée du chiot dans la maison

Lui définir un endroit bien à lui

Afin que votre chiot se sente bien dans sa nouvelle maison, il est important que vous lui définissiez un endroit bien à lui. Cet espace sera son espace. Optez pour un lieu où la pièce est aérée, à l’abri des courants d’air et facile à nettoyer.

La niche de votre chiot

Si vous choisissez une niche, vous devez prendre en compte certains critères. Premièrement, la taille de la niche doit faire le double de sa taille. Soyez méthodique et renseignez-vous sur la taille que votre chiot fera adulte, cela vous évitera de devoir en racheter une. Deuxièmement, sa niche doit être légèrement surélevée et sèche. Troisièmement, optez pour un matelas douillet et chaud.

Si votre chiot ou chien vient à dormir à l’extérieur de votre maison, pensez à vous renseigner auprès de votre municipalité sur les lois en vigueur concernant les dimensions imposées pour les niches de chiens.

La nourriture de votre chiot

Sachez que lorsque vous allez adopter votre chiot, de grands changements vont se présenter à lui. C’est pourquoi l’alimentation de votre futur chien n’est pas à négliger afin de favoriser son bien-être. Au départ, vous pouvez opter pour la nourriture avec laquelle il a été nourrit. Faites ensuite la transition de croquettes avec délicatesse en mélangeant ancienne et nouvelle nourriture, sur une semaine.

Vous avez la possibilité de changer l’alimentation de votre chiot car vous estimez que telle croquette est meilleure pour lui qu’une autre. Nous vous invitons à découvrir nos croquettes pour chiens de la gamme Mastery d’origine France garantie.

Préparer la première visite vétérinaire du chiot

Le choix de vétérinaire peut être complexe, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de vos voisins, ou votre entourage, propriétaires de chien, qui pourront vous aiguiller.

La première visite se fait généralement une fois que le chiot est habitué à vous et sa nouvelle maison. En plus du contrôle général, vous devrez parler des vers, des vaccins et de la puce électronique.

Pour ne pas que votre chiot considère la visite comme quelque chose de mal, prenez avec vous des friandises comme récompense et félicitez-le à chaque fois. L’objectif étant de faire comprendre à votre chien que la visite médicale peut aussi être amusante.

Les assurances pour votre chiot

En discutant avec votre vétérinaire, vous pourrez avoir une visualisation globale des coûts des différents soins que l’animal va avoir au court de sa vie. Une assurance peut être une solution adéquate pour pallier à ces risques. Pensez au niveau qui couvrirait vos besoins, comparez les devis et demandez aux assureurs comment ils traitent les demandes avant de signer un contrat.